Author: Francois Toutbens

Canapés végétariens à l’aubergine

 

 

Il se peut qu’un jour vous receviez des végétariens comme invités chez vous. En termes de canapés, ceux à l’aubergine sont les plus recommandés. Cette recette fait bien le bonheur de beaucoup de veggie-addict. Une chose qui est devenue une tendance actuellement.

 

pankaj-blog.com

 

La recette

Pour élaborer des canapés végétariens à l’aubergine, il faudra utiliser des ingrédients suivants : une aubergine, des rondelles de fromage de chèvre frais, 30 g de cantal râpé,  150 g de tomates concassées, deux (2) échalotes,  deux (2) cuillères à soupe de graines de tournesol, des tomates cerises, de l’huile d’olive, une (1) cuillère à soupe de sucre, du sel, deux (2) gousses d’ail, une (1) cuillère à soupe de thym, du poivre et des feuilles de basilic.

 

Réalisation

Le préchauffage du four à 200 °C est la première chose à faire pour effectuer cette recette. Entre temps, vous devez déjà préparer l’aubergine en le tranchant en rondelle d’un centimètre d’épaisseur. Coupez aussi l’échalote, les feuilles de basilic ainsi que les tomates cerises en deux. Les gousses sont à râper.

Prenez une plaque qui va aller dans le four sur un papier cuisson où vous disposerez les tranches d’aubergine. Utilisez l’huile d’olive afin de les badigeonner pour après les parsemer de sel. Maintenant, procédez à l’enfournage et attendez 10 minutes pour la cuisson.

Pendant l’attente de la cuisson, vous pouvez préparer la sauce tomate. Pour ce faire, utilisez une casserole où vous verserez deux cuillères à soupe d’huile d’olive et y ajoutez les échalotes. Une fois que ces dernières soient dorées, additionner l’ail et faire revenir quelques secondes avant de mettre les tomates concassées, le poivre, le thym, le sucre et les feuilles de basilic. Ensuite, mélangez le tout et parsemez de sel. Cette sauce doit être mijotée pendant une dizaine de minutes. Pour que la recette soit bien parfaite, n’oubliez pas de goûter afin de rectifier l’assaisonnement si besoin est.

Il est maintenant temps de sortir les aubergines du four qui sont certainement tendres. Pour l’assemblage de l’ensemble, dressez la sauce tomate sur les aubergines, après les rondelles de fromage de chèvre et ajoutez le fromage râpé et les graines de tournesol par dessus. Remettez le tout dans le four et attendez une dizaine de minutes pour qu’il soit bien cuit. Il est recommandé de décorer les canapés en usant des tomates cerises et les feuilles de basilic avant de les servir.

 

 

Comment préparer des asperges

 

Savez-vous que les asperges constituent une source essentielle de vitamines et de folates ? Elles sont donc indispensables pour les femmes enceintes et qui allaitent. Toutefois, l’asperge se consomme dans tous les coins du monde avec ses belles vertus.

 

Tout savoir sur la préparation des asperges

Le choix des asperges se fait à partir de ses couleurs. À savoir que les blanches sont plus tendres et plus chères que les vertes, qui, quant à elles, ont un goût plus intense et peu onéreux. Les asperges violettes avec pointes bleues sont les plus appréciées grâce à une saveur très délicate et authentique.

Une brosse en chiendent avec une éponge en fibre fait l’affaire pour bien nettoyer les asperges vertes. Par contre, il est déconseillé de frotter les asperges blanches. Épluchez seulement à l’aide d’une lame oscillante et faites attention à ne pas couper la tige, commencez par les dessous de la pointe vers les extrémités.

Après nettoyage, parez les asperges. C’est-à-dire, coupez-les en longueur et mettez en botte. D’abord, coupez les asperges pour que toutes les pointes soient de même niveau. Ensuite, enroulez une ficelle en coton autour de 10 asperges et coupez le tout avec prudence à ne pas casser les tiges. Sinon, pliez chacune des asperges et cassez à partir du point d’inflexion et parez le tout suivant la précédente méthode. En effet, vous ne plaindrez plus de la dureté des asperges. Les morceaux qui restent peuvent vous servir d’un velouté d’asperges.

 

 

Les asperges dans l’art culinaire

Une variété de méthodes est disponible pour cuire les asperges. On va parler d’abord d’une cuisson à l’eau ou à l’anglaise. Dans cette méthode, on utilise de l’eau salée, il est mieux de disposer les bottes verticalement dont les pointes se trouvent hors de l’eau bouillante pour préserver un attendrisseur parfait. Souvent, on appelle cette cuisson cuit-asperges. Ensuite, une cuisson à la vapeur est aussi possible pour conserver le maximum d’éléments nutritifs. On peut essayer également une cuisson à la poêle. Les asperges vertes s’adaptent beaucoup à ce système. Enfourner les asperges est un autre mode de cuisson apprécié par l’outre-Atlantique.

Notez que les queues coupées ajoutées à la cuisson intensifient le goût. Et pour ne pas avoir une saveur amère, enlevez 1cm du bout desséché.

Après avoir débotté vos asperges, égouttez-les et prenez une assiette allongée pour les étaler. Mettez le tout à table et servez-vous de ce délice.

Une multitude de recettes s’offre à vous à ne citer que les gratins d’asperges, les veloutés aux asperges et les asperges à la crème.

 

 

Qu’est-ce qu’une turbine à glace

 

 

 

Pour les amateurs, il est possible de réaliser des glaces et des sorbets sans recourir au service d’un professionnel. Cependant, il est essentiel de disposer d’un appareil qui rime avec performance. Pour cela, un produit que j’aime beaucoup, H.Koenig HF320, est le modèle parfait. Cette marque de turbine à glace l’a conceptualisé afin que chacun puisse faire des glaces et des sorbets faits maison.

Il est vrai que sur le marché actuel, d’innombrables turbines à glaces sont vendues, mais le dispositif que je viens de citer vous satisfera à tout moment. La capacité qu’il propose répondra à tous vos besoins et attentes. C’est le modèle idéal qui vous fera régaler ainsi que votre famille et vos proches. En effet, il vous facilitera la tâche pour bien finir le dîner ou le déjeuner que vous avez préparé. Cette sorbetière réfrigérante est puissante, donc il ne vous causera aucun souci lors de son utilisation.

 

 

Un appareil puissant

Cet appareil est très avantageux, car il embarque un groupe réfrigérant autonome. De ce fait, il pourra effectuer deux tâches simultanément : préparer la glace tout en la réfrigérant pour qu’elle soit consommable tout de suite. Cela vous permettra donc de faire déguster vos réalisations à tout le monde. Avec sa puissance, il est possible de procéder à différentes préparations en continu. Pour ceux qui se demandent comment maximiser la réduction du temps de préparation d’une glace, opter pour ce dispositif puissant est la meilleure alternative.

Avec sa puissance tournant autour de 180 Watts, il ne vous suffira que quelques minutes pour régaler vos invités ainsi que tous vos proches. Ils savoureront de bonnes glaces et pourront encore en prendre à souhait et avec des parfums variés.

 

Pratique et design

De couleur jaune, cette sorbetière s’intégrera harmonieusement avec le décor intérieur où elle sera placée. Son poids de 11.9 kg vous assurera la sécurité, car il est impossible qu’elle se déplace et tombe en fonctionnant. Ses dimensions de 42 x 29 x 21,5 cm faciliteront sa pose puisque l’appareil ne demande pas beaucoup de place. Il profite d’une capacité de 2 litres pour offrir à son propriétaire, un volume de glace conséquent. Avec son design épuré constitué d’acier inoxydable, ce modèle peut être un objet de décoration dans votre cuisine.

Moins cher par rapport à d’autres appareils effectuant les mêmes opérations qu’il réalise, ce dispositif vous fera économiser en argent et en temps. En tout, ce modèle conviendra à tous les amateurs, et même aux professionnels.

 

Crêpes au parmesan et jambon de Parme, la recette pour 6 personnes

 

Pour réaliser cette recette, il faudra disposer de 125 g de farine de blé, 60 g de beurre doux, 3 pincées de sel fin, 2 œufs, 25 cl de lait demi-écrémé et de 2 g de sucre en poudre. Pour la sauce, préparez 25 cl de lait demi-écrémé, 25 g de farine de blé, 25 g de beurre doux, 100 g de Parmesan Parmigiano Reggiano, 20 cl de crème liquide entière, une pincée de noix de muscade, 50 g de tomates confites, 3 pièces de tranches de jambon de Parme, 6 tours de moulin à poivre ainsi que 3 cl d’huile d’arachide.

 

 

La recette

 

Avant toute chose, veillez à préchauffer votre four à 170 °C. Maintenant, commencez à préparer la pâte à crêpes en cuisant du beurre de noisette dans une casserole à feu vif pendant 1 min afin d’obtenir une couleur brun clair.

Formez une fontaine après avoir versé de la farine, du sucre et du sel dans un bol. Ensuite, prenez des œufs et cassez-les en entier au centre. Ajoutez, progressivement, du lait en mélangeant délicatement le tout. Associez le beurre noisette avec le mélange et laissez reposer la pâte pendant 1 h.

Badigeonnez d’huile une poêle antiadhésive chaude avec votre pinceau en silicone. Versez ensuite une louche de pâte à crêpes que vous devrez laisser cuire environ 2 minutes de chaque côté tout en veillant sur la coloration.

En ce qui concerne la béchamel, faites fondre du beurre dans une petite casserole. Ajoutez-y la farine et laissez sur le feu pendant 2 min sans oublier de remuer. Une fois hors du feu, prenez la muscade et versez le lait peu à peu. Ensuite, remettez le mélange sur feu doux pendant 10 à 12 minutes pour le cuire. N’oubliez pas de fouetter, veillez à ce que le fond n’accroche pas, salez et poivrez.

Ajoutez la crème fleurette dans la béchamel et additionnez le jambon de Parme coupé en petits morceaux, le parmesan râpé et des dés de tomates confites.

Et pour conclure, garnissez les crêpes d’une grosse cuillère à soupe de sauce. Roulez-les selon vos envies et étalez-les dans un plat à gratin beurré. Enfournez le tout à 170 °C pendant 15 minutes.

 

 

Perdre du poids à long terme

 

 

Opter de mincir à long terme doit être un choix consenti avec une totale liberté. Avant de débuter, il est essentiel de se demander pourquoi le faire et comment le réaliser ? Certaines personnes envisagent de chasser quelques kilos pour se plaire et d’autres pour plaire à tout le monde. À vous de connaître la raison de votre démarche pour affiner votre silhouette. Pour ce faire, il vous faut respecter une certaine discipline en commençant à changer vos habitudes de vie. Pour ce faire, nos conseils vous seront utiles.

Comment faire ?

Penser à perdre 5 kilos en un rien de temps n’est pas une option à envisager si l’on veut garder ses habitudes de vie. L’essentiel dans cette démarche est de perdre du poids régulièrement même si la durée est longue.

Ne pas se sentir seul vous aidera à ne pas dévier de votre démarche et de vos bonnes résolutions. Discuter avec vos proches de votre projet de remise en forme. Expliquez-leur que vous avez besoin de leur soutien afin de bien vous épanouir.

Faites disparaître toutes les choses qui peuvent vous faire de l’œil dans le garde-manger ou le congélateur. Le but n’est pas de ne plus prendre certains aliments caloriques, mais l’objectif est de ne pas succomber si à un moment donné, vous serez stressé.

Les nutritionnistes recommandent à tout le monde de boire, quotidiennement, 1,5 à 2 litres d’eau afin que votre organisme fonctionne correctement. Éviter de boire des boissons caloriques et sucrées, les liqueurs ainsi que les alcools.

La majorité des gens se dévient de leur projet quand elles voient les assiettes de leurs proches avec des aliments qui leur sont interdits. Notre conseil n’est pas un régime alors toute la famille peut s’alimenter comme vous avec quelques ajustements correspondant à chaque profil.

Prendre un bol de soupe ou une salade de légumes en commençant votre repas pour avoir une impression de satiété contrôlera votre appétit. Aussi, boire un grand verre d’eau fera le même effet de satiété.

En prenant le temps de savourer et de mastiquer les aliments, vous n’aurez même pas besoin de finir votre assiette tout en étant rassasié.

N’oubliez pas de vous procurer un guide alimentaire pour l’afficher sur votre frigo. Avec le temps, vous saurez par cœur les portions recommandées.

Nous vous conseillons de ne jamais sauter un repas, et surtout pas le déjeuner, car cela peut vous amener à vous jeter sur des aliments vides de nutriments et pourtant trop riches.

Se remettre en forme efficacement c’est aussi faire du sport. Pratiquer une ou plusieurs disciplines régulièrement est vraiment recommandé, mais comme toute chose, faites-le avec modération pour ne pas vous blesser.

La toux et ses remèdes

 

La toux déstabilise le sommeil comme l’humeur en tout temps. En effet, elle ne donne pas de repos en plus de l’agacement causé par l’irritation de la gorge. Cependant, nous vous recommandons ces quelques remèdes afin de la calmer à part de bons réflexes et une bonne hygiène de vie.

 

 

Quels sont ces remèdes ?

 

Préparer soi-même son sirop contre la toux avec certains ingrédients. En faire en mélangeant du jus de citron avec du miel, et une pincée de piment de Cayenne est le plus facile. Ce mélange permet de protéger les tissus irrités, renforcer le taux de vitamine C et augmenter l’apport de sang dans la région jugulaire tout en accélérant la guérison.

Les tisanes médicinales à base de thym permettent de calmer la toux. Avec les vertus dont le thym profite, le mal de gorge sera calmé et les quintes de toux seront réduites. Ces tisanes sont à boire sans modération.

Les huiles essentielles font aussi partie des remèdes contre la toux. Elles la calment et désencombrent les bronches. Pour ce faire, il est conseillé d’effectuer des inhalations d’huiles essentielles comme les huiles de thym, de camomille ou d’eucalyptus.

En frictionnant une pommade au menthol de type Vicks sur la gorge et la poitrine, les voies respiratoires d’une personne qui tousse se verront dégagées. Si vous n’en avez pas, alors formez une pâte en mélangeant de la moutarde en poudre avec de la farine ajoutée d’eau froide. Prenez ensuite une serviette pliée en deux où le mélange a été réparti. Déposez-la maintenant contre votre poitrine.

Pour soulager la toux, prenez des pastilles au miel et au citron. Elles sont très efficaces contre la toux sèche. Il est aussi possible de préparer un sirop avec ces bonbons. Il suffit de les faire fondre dans une casserole avec du jus de citron et du miel.

S’hydrater en buvant de l’eau est recommandée, car cela permet de dissoudre rapidement la toux. Il est aussi possible de se gargariser avec un mélange d’eau et de sel pour que la gorge soit désinfectée.

Boire du jus de cannelle bouillie avec du jus de citron est aussi efficace contre la toux comme les autres remèdes cités ci-dessus. C’est aussi le cas d’une prise d’infusion d’oignons bouillie avec de l’eau.

Vous pouvez aussi recourir aux sirops en vente libre pour guérir votre toux. Il faut juste consulter un médecin afin qu’il vous prescrive le sirop correspondant à votre toux.

N’oubliez pas d’humidifier votre chambre à coucher afin de réduire la toux pendant la nuit. Pour ce faire, installez un humidificateur ou utilisez une serviette humide près de votre lit.

 

Source

 

Blanquette de veau à l’ancienne

 

 

Symbole d’une tradition culinaire, cette garniture simple fait partie des plats les plus appréciés des Français. Ce menu chaud demeure relativement facile à réaliser. Avec son goût unique, il stupéfiera sûrement les convives. D’ailleurs, si ce met était avant avancé en entrée, il peut faire aujourd’hui office de recette principale.

 

 

La préparation

Il faut commencer par chauffer la moitié du beurre dans une cocotte. Poser par la suite les morceaux de veau avec un peu d’eau froide jusqu’à la hauteur de la viande. Pour la préparation de la garniture aromatique, il suffira d’éplucher les poireaux, les deux gousses d’ail, les oignons, le céleri, les tiges de persil ainsi que les carottes puis les laver. Après leur découpage en tronçons, on peut les placer dans la casserole et les laisser bouillir pendant quelques minutes. Après les avoir écumés, y ajouter du sel du poivre pour ensuite les laisser frémir pendant 1 h 30 à 2 h. Ceci fait, composer un roux blanc. Pour le réaliser, fondre la moitié d’une noisette de beurre tout en y ajoutant un peu de farine. Dès que la sauce est bien onctueuse, la déverser dans la cocotte et mijoter l’ensemble pendant 10 min à feu doux. Pour terminer, mettre la crème et le jaune d’œuf dans une jatte et verser le mélange avec tous les ingrédients sans faire bouillir.

 

Quelques conseils du chef

 

Malgré les idées reçues, il s’avère envisageable de mélanger différentes pièces de veau par exemple l’épaule, le tendron ou le flanchet. À l’inverse, il est tenu d’éviter les morceaux déjà prédécoupés. Ils ont tendance à être plus secs. Dans l’optique d’un excellent dressage, il demeure préférable de parfaire le met avec du riz nature. Pour donner de la couleur, répartir le persil sur le dessus. Afin de manger bien équilibré, il suffira d’ajouter au repas un peu de salade verte. Un vin blanc aride léger accompagnera à merveille la blanquette à titre de boisson.

 

 

La tartiflette façon Magalie

 

 

On connaît la tartiflette comme étant une recette des années 80. C’est pour relancer le célèbre fromage de la Savoie que le syndicat interprofessionnel du reblochon l’a créée. D’ailleurs, son nom « tartiflette » vient de la variété de pommes de terre qui s’y trouve.

Les ingrédients

Pour préparer cette recette pour 6 personnes, il faudra 1 kg de pommes de terre avec de la chair ferme, 2 oignons blancs, 1 Reblochon, 200 grammes de lardons nature, 30 grammes de beurre, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 25 cl de vin blanc de Savoie du type Apremont, des noix de muscade, du sel et aussi du poivre. À partir de là, on pourra directement passer à la concoction.

La préparation

Après avoir pelé et coupé en dés les pommes de terre, il faudra les laisser bouillir dans une casserole d’eau salée. On attendra que le tout soit tendre, mais encore ferme. Après quoi, il faudra peler et hacher les oignons en dés pour ensuite les faire fondre dans du beurre pendant 5 minutes. On ajoutera les lardons dans le tout et on laissera mijoter pendant 10 minutes. Ce laps de temps passé, on ajoutera les pommes de terre et on mettra le tout à feu vif pendant 5 à 10 minutes.

On y ajoutera le vin blanc, un peu de sel et du poivre et on attendra que le tout s’évapore un peu sans se dessécher. Une fois la préparation terminée, on versera le tout dans un plat à gratin pour y verser la crème fraîche. Après avoir coupé le reblochon en deux, on déposera le fromage sur le plat et on laissera le tout cuire pendant 25 minutes à 200 °C. Il est conseillé de servir ce plat avec une salade verte et une assiette de charcuterie.

Filet de boeuf à la Wellington

 

Saisie, cette pièce de bœuf qu’est le filet de bœuf Wellington est cuite au four dans une croute de pâte feuilletée, accompagnée d’une duxelles de champignons et des morceaux de foie gras. Cette recette peut être longue à exécuter, mais pas si difficile qu’elle en a l’air.

 

Ingrédients pour six (6) personnes

Afin de réaliser cette recette que beaucoup aime, il faudra utiliser du sel, du poivre du moulin, une pâte feuilletée, un (1) œuf et une pincée de sel pour la dorure, cinq (5) cl d’huile, 100 g d’échalotes, 150 g de champignons de Paris, 50 g de beurre ainsi que 600 g de filet de bœuf.

 

Sa préparation

La préparation de cette recette se fera en quatre étapes. En effet, la première chose à faire sera de saler le filet et le colorer dans de l’huile chaude à feu très vif. Ensuite, refroidissez-le.

Deuxièmement, prenez les échalotes pour les revenir dans une poêle et accompagnez-les avec des champignons émincés au beurre et cela doit se passer à feu doux. Par la suite, assaisonnez l’ensemble qu’il faudra dessécher et refroidir après.

Troisièmement, étalez la pâte feuilletée et disposez au centre le mélange échalotes et champignons. Ensuite, placez le filet de bœuf tout au milieu et n’oubliez pas d’ajouter un peu de dorure.

Par la fin, il faudra maintenant refermer le filet et le dorer avec soin. Il doit être mis au four pendant une durée d’une heure. Il est essentiel que le four soit chaud et à une température de 180 °C. Avant de le servir, laissez-le s’y reposer pendant 25 minutes.

 

Source: http://cuisine.journaldesfemmes.com

Naans au fromage

 

 

Composé essentiellement de farine de blé, le naan est un pain plat qui est consommé couramment dans plusieurs régions d’Asie centrale et d’Asie du sud. Il se diffère du chapiti par sa forme, car non seulement il n’est pas rond, mais aussi, il n’est pas cuit sur une plaque en fonte ou tawa. On utilisera de la vache qui rit pour préparer cette recette de naan au fromage.

 

Les ingrédients

Les ingrédients qui vont suivre sont essentiels à la préparation de cette recette. Effectivement, il faudra utiliser deux (2) pincées de levures chimiques, 8 g de levure boulangère, 12 portions de vache qui rit donc deux par naans, 20 g de sucre, 5 g de sel, 25 cl d’eau, 125 g de yaourt bulgare soit un pot, 48 g d’huile végétale et sans oublier 500 g de farine de blé.

 

La préparation

 

Dans un premier temps, il faudra préparer la pâte et pour ce faire, mélangez la farine avec la levure chimique, le sel et le sucre. Ensuite, pour y ajouter l’huile, le yaourt, la levure boulangère et la moitié de l’eau, faites un puits dans le mélange déjà établi et bien remuer l’ensemble. Il est maintenant temps de pétrir la pâte pendant 15 à 20 minutes environ dans le but de disposer d’un rendu souple sans qu’elle ne colle aux parois du bol. Rajoutez la moitié d’eau restante avec l’ensemble et l’objectif sera d’acquérir une pâte bien lisse. Vous pouvez rajouter encore de l’eau ou de la farine si besoin est. Placez la pâte dans un lieu sec voire chaud tout en la recouvrant d’un torchon pour qu’elle augmente de volume.

Mettez les 12 portions de vache qui rit dans un bol après les avoir ouverts et mélangez bien. Après une à deux heures, faites 12 petites boules avec la pâte et disposez-les sur un plan de travail pour débuter à abaisser la pâte.

Aplatissez une boule à l’aide d’un rouleau pour avoir un disque fin de 3 à 4 mm de la taille d’une assiette. Faites-en une autre de même taille et étalez une bonne cuillère à soupe de vache qui rit sur le premier disque à l’aide d’une spatule. Ensuite, recouvrez le deuxième disque de pâte et pressez avec délicatesse les bords pour que la vache qui rit ne s’enfuie pas.

Pour la cuisson, l’idéal est que celle-ci soit effectuée au Tandoor, mais si vous n’en disposez pas, utilisez une poêle à crêpe ou une plancha. Cinq minutes de chaque côté fera dorer les naans. Enfin, placez-les sur un plat et parsemez d’une noisette de beurre.