Category: Boeuf

Blanquette de veau à l’ancienne

 

 

Symbole d’une tradition culinaire, cette garniture simple fait partie des plats les plus appréciés des Français. Ce menu chaud demeure relativement facile à réaliser. Avec son goût unique, il stupéfiera sûrement les convives. D’ailleurs, si ce met était avant avancé en entrée, il peut faire aujourd’hui office de recette principale.

 

 

La préparation

Il faut commencer par chauffer la moitié du beurre dans une cocotte. Poser par la suite les morceaux de veau avec un peu d’eau froide jusqu’à la hauteur de la viande. Pour la préparation de la garniture aromatique, il suffira d’éplucher les poireaux, les deux gousses d’ail, les oignons, le céleri, les tiges de persil ainsi que les carottes puis les laver. Après leur découpage en tronçons, on peut les placer dans la casserole et les laisser bouillir pendant quelques minutes. Après les avoir écumés, y ajouter du sel du poivre pour ensuite les laisser frémir pendant 1 h 30 à 2 h. Ceci fait, composer un roux blanc. Pour le réaliser, fondre la moitié d’une noisette de beurre tout en y ajoutant un peu de farine. Dès que la sauce est bien onctueuse, la déverser dans la cocotte et mijoter l’ensemble pendant 10 min à feu doux. Pour terminer, mettre la crème et le jaune d’œuf dans une jatte et verser le mélange avec tous les ingrédients sans faire bouillir.

 

Quelques conseils du chef

 

Malgré les idées reçues, il s’avère envisageable de mélanger différentes pièces de veau par exemple l’épaule, le tendron ou le flanchet. À l’inverse, il est tenu d’éviter les morceaux déjà prédécoupés. Ils ont tendance à être plus secs. Dans l’optique d’un excellent dressage, il demeure préférable de parfaire le met avec du riz nature. Pour donner de la couleur, répartir le persil sur le dessus. Afin de manger bien équilibré, il suffira d’ajouter au repas un peu de salade verte. Un vin blanc aride léger accompagnera à merveille la blanquette à titre de boisson.

 

 

Filet de boeuf à la Wellington

 

Saisie, cette pièce de bœuf qu’est le filet de bœuf Wellington est cuite au four dans une croute de pâte feuilletée, accompagnée d’une duxelles de champignons et des morceaux de foie gras. Cette recette peut être longue à exécuter, mais pas si difficile qu’elle en a l’air.

 

Ingrédients pour six (6) personnes

Afin de réaliser cette recette que beaucoup aime, il faudra utiliser du sel, du poivre du moulin, une pâte feuilletée, un (1) œuf et une pincée de sel pour la dorure, cinq (5) cl d’huile, 100 g d’échalotes, 150 g de champignons de Paris, 50 g de beurre ainsi que 600 g de filet de bœuf.

 

Sa préparation

La préparation de cette recette se fera en quatre étapes. En effet, la première chose à faire sera de saler le filet et le colorer dans de l’huile chaude à feu très vif. Ensuite, refroidissez-le.

Deuxièmement, prenez les échalotes pour les revenir dans une poêle et accompagnez-les avec des champignons émincés au beurre et cela doit se passer à feu doux. Par la suite, assaisonnez l’ensemble qu’il faudra dessécher et refroidir après.

Troisièmement, étalez la pâte feuilletée et disposez au centre le mélange échalotes et champignons. Ensuite, placez le filet de bœuf tout au milieu et n’oubliez pas d’ajouter un peu de dorure.

Par la fin, il faudra maintenant refermer le filet et le dorer avec soin. Il doit être mis au four pendant une durée d’une heure. Il est essentiel que le four soit chaud et à une température de 180 °C. Avant de le servir, laissez-le s’y reposer pendant 25 minutes.

 

Source: http://cuisine.journaldesfemmes.com